Merci des dons reçus...

13Fête de bienvenue

 L'année dernière, j'ai demandé une période de pause pour mieux vivre ma transition d'une communauté à un autre (étant donné que je suis allée de la communauté de Casetta Nova de Rome à la communauté de Casa Nazareth de Padoue).

Ainsi, j'ai reçu la grâce de vivre à Cincinnati du 10 juillet au 11 septembre. J'aimerais remercier expressément Soeur Anna, Soeur Tiziana et le Conseil d'avoir accepté ma demande ainsi que ma communauté, qui m'a encouragée et soutenue, et la communauté de Pinecroft qui m'a accueillie.

 

15Rencontre avec un groupe de jeunes invités de la Tau House de Pinecroft

J'ai donc reçu du TEMPS pour redonner ce que j'avais vécu jusqu'à ce moment-là à la maison de formation et pour préparer mon coeur au nouveau. Un temps pour prier durant la vie communautaire de tous les jours, un temps pour m'adresser au Seigneur dans le silence de ma prière personnelle, les retraites mensuelles avec les Soeurs de la Zone et la contemplation de la nature magnifique. Un temps pour rencontrer de nouvelles personnes : les Soeurs, les Associés, mes camarades de l'école, les gens sur le bus et dans la rue, mon chauffeur du "17 Mt. Airey", les femmes de la Maison de Tamar, les volontaires et les employés de différents services où j'ai été, les laïcs et les Franciscains consacrés du Franciscan Gatering, etc.

Un temps pour être attentive aux lieux et aux coutumes d'un peuple : les Amish Country avec leur "old fashion", le Grave Creek Mounds avec l'histoire des débuts, les festivals paroissiaux, le casino, le German Festival, le pique-nique du Labour Day, un temps pour comprendre l'importance que l'on attribue aux compétences, au fait de célébrer, de planifier... Un temps pour jouir de longues promenades, de la nage, des visites aux musées, des peintures, de l'Omniamax...

 

14Soeur Mary David Mulroy et Soeur Marina Triglia

 

J'ai reçu les SOINS de Soeur June, de Soeur Marie Clement, de Soeur Bonnie, d'Ed et de Joan, de Leah et de nombreuses personnes qui m'ont fait connaître "la singularité" américaine. J'ai vu que les relations entre les Soeurs étaient caractérisées par le soin et le respect. J'ai eu l'occasion de saluer Soeur Rosalita avant son départ et de constater avec quelle délicatesse elle a été accompagnée dans la dernière étape de son voyage. J'ai reçu les soins de Soeur Karen, qui m'a accueilli pour quelques jours dans sa maison avec simplicité et chaleur. J'ai vu le charisme de guérison habiter parmi nous et en moi, je l'ai vu en ce que je reçois et en ce que je peux donner.

J'ai reçu un DIPLÔME, j'ai étudié l'anglais du mieux que j'ai pu dans cette brève période, j'ai amélioré ma prononciation jusqu'au point de savoir si bien prononcer "Thousday" et "Throusday" que tout le monde pouvait me comprendre. Wow ! J'ai profité de l'expérience internationale que j'ai faite à l'école de langues, j'ai partagé avec des gens originaires de différentes parties du monde (Corée, Chine, Japon, Brésil, Vénézuéla, Espagne, Arabie Saoudite et Tchéquie). J'ai été en contact avec des langues, des idiomes, des religions et des coutumes différents, et cela rendait parfois ardu à comprendre et à accueillir les autres ! Et dans ce point de fusion, j'ai senti jusqu'au bout mon identité italienne naturelle qui cumule les richesses et les contradictions de mon peuple, j'ai senti l'élan à être ouverte à la réalité de notre monde d'aujourd'hui : un petit et pourtant grand village global.

16Communauté de la Pinecroft House of Peace

 

 J'ai reçu le don de MÈRE FRANÇOISE, je l'ai vue dans le courage de nouveaux ministères comme celui de la Grange, où a aussi trouvé sa place "dance of life". Je l'ai vue à la Maison de Tamar, où la gratuité constitue la graine jetée dans le coeur des femmes qui y passent afin que d'un chaleureux accueil puisse mûrir le désir de changement et de dignité. J'ai vu le courage et la volonté de coopérer avec les autres au St. John, où j'ai préparé des sandwiches avec d'autres volontaires, à Hamilton, dans les différentes paroisses, à la maison pour personnes âgées "Our Lady of the Woods." J'ai vu Mère Françoise dans la vitalité des Soeurs du St. Clare, dans la vie réconciliée de celles qui contemplent déjà le visage du Père. Je l'ai vue, et elle marche avec nous! 

À la fin, j'ai dit à moi-même : "Je suis prête à rentrer à la maison", je suis prête à laisser tout ce que l'on a construit au cours de ces années, je suis prête à ouvrir une nouvelle page avec de nouveaux compagnons de voyage, une nouvelle langue (le dialecte de la Vénétie), un nouveau ministre. Je suis prête, Seigneur, donne-moi l'humilité et l'honnêteté nécessaires pour marcher derrière Toi.

Sr. Marina Triglia, sfp

1 banner celebrando fr

banner foto MF fr

3 banner preghiera fr

4 banner canonizzazione fr

2 banner p biblico fr

Newsletter

fundation bottom fr