SFP Assemblée de la zone États-Unis

aausa 01Joan Mills assiste Soeur Jo-Ann pendant la cérémonie d’ouverture

11-14 avril 2013

L'Assemblée s’est ouverte le jeudi avec la prière du soir, qui a été conduite par Soeur Jo Ann Jackowski. La cérémonie, qui comprenait un feu de Pâques, devait commencer à l’extérieur et prévoyait une précession des Soeurs et des Associés jusqu’à la chapelle, mais elle a dû avoir lieu à l'intérieur à cause de la pluie.

Le vendredi matin, après la messe, nous sommes allés dans la salle de réunion pour une mise à jour sur la vie de la Congrégation de Soeur Tiziana Merletti et un rapport sur les événements de la Zone américaine de Soeur Joanne Schuster.

Soeur Tiziana nous a parlé de son projet de se rendre à Rome au début du mois de mai pour une réunion de l'Union Internationale des Supérieures Générales – à laquelle auraient participé approximativement 800 Supérieures – et qui aausa 02Prendre leurs sièges pour les rapports d’ouverture des Soeurs Tiziana et Joanneaurait dû être suivie par une audience avec le Pape François le 8 mai. Elle a aussi rapporté que 54 Soeurs américaines ont assisté à plusieurs cercles pour discuter de ‘l’appel’ du prochain Chapitre Général qu’il y a eu une écrasante majorité de Soeurs en faveur de l’appel 4 – pour embrasser le changement et les occasions de guérison – et une bonne majorité en faveur de la ‘nouvelle évangélisation’ (un ministère pour ceux qui ont déjà reçu les sacrements). Soeur June s'est renseignée sur les autres Zones / Mission et Soeur Tiziana a fait un bref compte rendu sur ce qui se passe en Italie, au Brésil, au Sénégal et aux Philippines.

Après le discours de Soeur Tiziana, Soeur Joanne a présenté un rapport sur le déménagement des Soeurs du Mercy Franciscan Terrace au troisième étage du St. Clare Convent, l'adoption d'un logo pour toute la Zone, la fermeture et la démolition du Mercy Franciscan Terrace (la salle de réunion, l’aire de la cuisine, les appartements et le patio ne seront pas démolis). Soeur Joanne a aussi fait l’éloge de l’excellent travail de Joan Mills, la première personne laïque à assumer la fonction de Directrice des Associés et de Soeur Mary Madonna Hoying, la Directrice spirituelle des Associés.

 

Communiquer dans les relations

aausa-03Soeur Joanne présente Lynne Ruhl“… en toute humilité, douceur et patience, supportez-vous les uns les autres avec charité. ” Éphésiens 4:2

Après le déjeuner, Lynne Ruhl de Perfect 10 Corporate Cultures, a parlé au groupe de ‘l’écoute active’. Elle a dit que les Saintes Écritures sont un excellent endroit où chercher de l’aide en ce qui concerne le développement de relations positives. Elle a ajouté que “cinquante-neuf (59) passages de la bible indiquent la façon dont nous devrions traiter notre prochain”. “Et ils sont tous des commandements – dont 13 nous disent de nous aimer les uns les autres !” Les Soeurs et les Associés ont été invités à lire des passages et en choisir deux très significatifs afin de les partager par la suite avec le groupe.

 

aausa 04Les Soeurs et Associés bénissent Lynne RuhlVendredi…

“Qui riposte avant d'écouter, c'est pour lui folie et confusion.” Proverbes 18:13

Le matin, Lynne a cité Ralph G. Nichols, ancien président de l’American Listening Association : “Le besoin le plus basilaire de tous les besoins humains est le besoin de comprendre et d’être compris. La meilleure façon de comprendre les gens est celle de les écouter. La recherche montre que sans respect et confiance, les personnes se sentent sous-estimées et peu appréciées. C'est une honte parce que cela est inutile : habituellement, le problème ne provient pas d’un manque de désir… mais d’un manque de compétences.”

Apprendre à se traiter les uns les autres avec respect et dignité établit un climat confiance. aausa 12S’adresser au groupeMais cela ne se passe pas par hasard. Elle a discuté des barrières invisibles de la communication, des réponses verbales destructrices, de l'impact de signes non verbaux sur communication et de la façon de développer des stratégies efficaces telles que les compétences de l’écoute active. Lynne a terminé la première moitié de sa présentation avec la déclaration de Paul Tillich : “Le premier devoir de l’amour est l’écoute.” Après le déjeuner, on a montré au groupe d’une manière amusante des ‘mauvaises façons’ d’écouter quelqu'un en faisant assumer des rôles différents à plusieurs Soeurs et Associés.

En suivant cette démonstration, nous avons appris les 4 étapes de ‘l’écoute active’ :

1) Commencez à faire des essais.


aausa 05Guider les personnes qui interprètent les types de communication2) Identifiez la / les sensation(s) devant être exprimée(s) et

3) les pensées qu’il y a derrière les sensations et finalement
4) paraphrasez ce que la personne vous a dit et assurez-vous de l’avoir comprise.

Lynne a aussi suggéré que, au moins aux États-Unis, la meilleure position d’écoute c’est de s’asseoir en formant un angle de 45 degrés à peu près à la distance d'un bras en se souvenant de regarder l’autre personne dans les yeux. Vérifier votre langage corporel (c'est 55 % de la communication) et le ton de votre voix (38 % de la communication). Si vous touchez quelqu'un, il serait plus sûr de limiter à toucher le coude ou peut-être l'épaule. L'écoute active communique aux gens le fait que vous voulez les comprendre. L'écoute active est une composante importante de la communication, et l'empathie la complète. D'après Lynne, “plus grande est la guérison que nous rencontrons dans nos propres vies et plus grand sera notre degré d’empathie.”

Après la présentation de vendredi, toute l'Assemblée a été invitée à participer à une heure Sacrée ayant comme thème les Saintes Écritures et les mots de la bienheureuse Mère Françoise, laquelle a dit entre autres choses que nous devons “rester gentils et aimables même quand nous sommes affligés par une grande peine. Nous devons être capables d’encourager et de supporter et d’avoir un coeur compatissant et miséricordieux.”

 

aausa 06L’Associée Monica Smith reçoit l’histoire de l’Associée Mondaline McCall

Samedi


Le samedi, après une messe matinale, le groupe s'est rassemblé dans la salle de réunion pour considérer les plusieurs pièges de la confrontation – et la façon de se parler efficacement et avec grâce. On nous a rappelé qu’une bonne confrontation c’est un acte de compassion et de bienveillance, car elle a beaucoup d'avantages.

Pour commencer à nommer ces avantages, on nous a demandé d’identifier des mots dont la lettre initiale correspondait aux lettres que l’on trouve dans le mot anglais CONFRONT (confronter). Ensuite, nous avons expliqué pourquoi nous avions choisi ces mots (C = courage; O = ouvert et occasion; N = négocier, nice (agréable), nuancée, neighborly (amical); F = prochain, fructueux, franc et focused (concentré); aausa 13Soeur Karen Hartman change de sujet pour faire oublier à Mondaline son problèmeR = respect, reconnaissance, réconcilier, rapport, résultats; O = ownership (propriété), oversight (oubli), offre; N = nerveux, non-judgmental (sans jugement), naturel et T = truthful (honnête), trusting (confiant), timely (opportun), thoughtful (prévenant) et transformation).

Après cet exercice, Lynne a défini la confrontation comme “un exercice qui fait ressortir la contradiction entre le comportement d'une personne et ses valeurs.” Cela nous a tout de suite amenés aux quatre cas confrontation que l’on a soumis à l’analyse de chaque petit groupe. Le déjeuner nous a offert la possibilité de discuter de nos pensées et de dire au revoir à Lynne, de la remercier et de lui souhaiter bonne chance.

Ensuite, un grand nombre d’entre nous sont allés au cimetière pour participer au rituel de l’enterrement des cendres de Soeur Loretta Mick, laquelle a été l’une de premières Soeurs à revenir au St. Clare Convent de la Terrace et l’une de premières Soeurs à décéder en tant que membre de la Magnificat Community.

Après l'enterrement de Soeur Loretta, le groupe s’est réuni une autre fois pour faire du “Zentangles” un exercice de relaxation, de contemplation et de concentration. Sous la direction de l'artiste Joan Hauck, nous avons passé l'après-midi en nous relaxant et en griffonnant d’une manière absolument artistique et belle !

aausa 14Les Soeurs Mary Maloney, Arlene McGowan and June Casterton discutent des styles de communication aausa 07Jeu de rôles avec des réponses d’aucune aide

Dimanche…

Le Cercle des Soeurs a eu lieu le dimanche matin et il a été suivi par le premier rituel de bénédiction et d’adieu à la Mercy Franciscan Terrace. Ce moment aigre-doux a été suivi par une messe pour honorer les personnes qui fêtaient leur Jubilé :

Les Soeurs Rose Carmel Berberich, Marie Clement Edrich, Mary Clarita Frericks et Mary David Mulroy – 70 ans chacune !
Les Soeurs Rita Theresa Kruthaupt, Mary Louis Sahm et Mary Virginia Schreiner – 60 ans chacune !
Soeur Christine Edwards, 50 ans !

aausa 08Les SFP célébrant leur Jubilé : de G. à D. (première rangée) : les Soeurs Clarita Frericks, Mary David Mulroy, Rose Carmel Berberich, Marie Clement Edrich, Rita Theresa Kruthaupt ; de G. à D. (deuxième rangée) : les Soeurs Christine Edwards, Mary Virginia Schreiner, Mary Louise Sahm aausa 09Les SFP célébrant leur Jubilé avec les Leadership


Le Père Mark Shoener, OFM, a célébré la messe. Soeur Tiziana Merletti, Supérieure Générale de la Congrégation, a reçu le renouvellement des Voeux des Soeurs ; et tout le monde s’est uni à eux dans la prière. La messe a été suivie par un dîner de fête, et l’on entendait beaucoup d’au revoir pendant que les Soeurs et les Associés s’apprêtaient à rentrer à la maison.

      aausa 15L’artiste Joan Hauck guide les participants pendant qu’ils Zentanglent aausa 11Rituel d’adieu pour la Terrasse aausa 10Le modèle de Zentangle de Marilyn

Publié : 26/06/2013

1 banner celebrando fr

banner foto MF fr

3 banner preghiera fr

4 banner canonizzazione fr

2 banner p biblico fr

Newsletter

fundation bottom fr