Vous êtes ici:

 

 

 

aai 17 07

aai 17 09
aai 17 10sr Marina, sr Giannica, sr Licia
aai 17 05sr Carmen Sammut, Paola Garzi
aai 17 02
aai 17 06sr Licia, sr Francesca Maria
aai 17 08sr Mariapia, Rosanna Virgili
aai 17 01
aai 17 03

L’Assemblée de la Zone Italienne des Sœurs Franciscaines des Pauvres, intitulée Transformations : opportunités de guérison, s’est déroulée du 30 mars au 2 avril. Cela a été l’occasion, pour Sœurs et Associés, d’aborder de long en large le Troisième Appel Capitulaire : «Nous embrasserons les changements dans toutes les étapes de nos vies en tant que des occasions de guérison spirituelle parmi nous et en nous-mêmes».
En préparant cette rencontre, nous nous sommes penchées, personnellement et en tant que communautés locales, sur le sujet de la transformation et nous avons examiné des vidéos données par le Comité de préparation.

L’Assemblée a été enrichie par la participation de la Ministre Générale Sœur Licia Mazzia et des Conseillières Sœur Marina Triglia et Sœur Giannica Selmo.

Lors de la première journée, consacrée aux Sœurs, Sr. Carmen Sammut – Supérieure Générale des Sœurs Missionnaires de Notre Dame d’Afrique et Présidente de l’UISG – a abordé le sujet des étapes de la vie consacrée, tandis que Mme Paola Garzi, consacrée de l’Œuvre de Marie, a présenté les différentes transformations de notre vie. L’échange et le partage de ces sujets ont représenté une excellente occasion d’enrichissement personnel.
Avec nos Associés, lors de la deuxième journée, nous avons examiné le sujet de « La Communauté des croyants avant et après la Résurrection : transformations spirituelles d’hier et d’aujourd’hui », grâce à l’aide de Mme Rosanna Virgili, experte bibliste. Nous nous sommes également demandés quelles sont les prochaines étapes à marquer au long du chemin avec les Associés, afin de mettre en œuvre les lignes directrices de la Congrégation.   

Le 1er avril, Sr. Licia Mazzia nous a offert un itinéraire charismatique avec Mère Françoise pour comprendre les transformations par le biais de l’écoute, l’approfondissement, la réflexion personnelle et le partage. Lors de l’Assemblée, il y a eu aussi la célébration du Renouvellement du Pacte des nos Associé/es (M. Sebastiano Passeri, M. Nicola Gazzano, Mme Maria De Leo, Mme Angela Saccà, M. Carlo Gazzano, Mme Gabriella Manganaro) et le 25eme anniversaire de profession de Sr. Francesca Maria Tramonte. Avec joie et gratitude, nous avons célébré, par un geste symbolique, le 70eme anniversaire de la présence des Filles de Mère Françoise en Italie : en procession, nous sommes allées à la Maison Schervier,  première communauté italienne, où nous avons planté un arbre.

Ci-dessous, quelques témoignages :

Sr. Antonietta Urdì : « L’Assemblée est un événement très important pour nous retrouver en tant que famille de Mère Françoise. Il y avait un climat de confiance, de communion simple et constructive parmi nous et avec les Associé/es. J’ai beaucoup apprécié le désir d’établir des relations profondes et durables afin de réaliser ensemble les gestes de transformation et de guérison. Maintenant, c’est à moi d’être attentive et avertie pour plonger toujours mon regard vers l’essentiel, c’est-à-dire vers ce qui ne passe jamais, comme Jésus l’enseigne à tout moment».

Sr. Elisa Di Lorenzo : «Pour moi personnellement, cette dernière Assemblée de Zone a été très importante parce que cela m’a permis de revivre mon histoire liée à ma famille religieuse. Je suis reconnaissante à chaque intervenante pour les discours édifiants. Avec Sr. Carmen Sammut, nous avons contemplé la beauté de chaque phase de notre existence, quand on profite pleinement de notre vie. Cela a été l’occasion pour comprendre plus clairement où je suis maintenant et pour apprendre le respect de mes fragilités et celles des autres. Par Paola Garzi, j’ai appris le concept de santé en tant que capacité de s’adapter et de se renouveler : la chance de réaliser vraiment ses propres potentialités actuelles (pas futures). Le discours de Mme Rosanna Virgili m’a permis d’apprécier, dans une nouvelle perspective, mon histoire, la Congrégation et considérer l’Église telle qu’une communauté de « pardonnés ». Accepter ce pardon, cette miséricorde veut dire renaître. C’était beau de voir les transformations vécues par Mère Françoise et la Congrégation : elles ne sont pas si différentes de celles que nous vivons. Nous sommes réellement ses filles ! »

M.Valerio Tiranti, Associé SFP : « Cette Assemblée a été une expérience profonde et fructueuse. Se pencher sur le sujet de la transformation, nous a permis d’envisager les prochaines étapes de notre chemin de croissance du rapport Congrégation-Associés. Ensemble, Sœurs et Associés, nous avons essayé d’affirmer notre identité, en voulant vraiment apporter positivement notre contribution. Nous avons cherché à comprendre comment vivre le Charisme en tant que laïcs, en nous intégrant dans les communautés locales, avec lesquelles nous devons maintenant partager les résultats obtenus et cette expérience enrichissante. Cette Assemblée a été très intense et nous avons eu la sensation d’être tous unis en tant que fils et filles de Mère Françoise. Actuellement, nous avons plus d’enthousiasme pour continuer à bâtir ce rapport, parfois exigeant, et nous avons plus d’envie de travailler en équipe au service du Charisme qui nous relie. J’ai entendu que nous avons, en tant qu’Associés, un rôle actif qui doit, probablement, être encore réalisé à part entière ».

Sr. Gabriella D’Agostino : « Je suis pleine de joie et d’espoir quand je pense aux jours de l’Assemblée parce qu’il y avait vraiment un climat agréable et serein parmi les Sœurs et les Associé/es. Sr. Licia, à travers Mère Françoise, nous a permis d’apprécier davantage notre appel religieux. J’ai beaucoup apprécié quand elle a révélé le secret de Mère Françoise : être en communion avec ses rêves et se laisser déranger par Dieu. J’ai une question qui trotte dans ma tête : jusqu’à quel point suis-je vraiment capable de me laisser transformer par la vie et les pauvres que je rencontre ? »

Mme Gabriella Manganaro, Associée SFP : « Un an après le pacte, je participe à ma première Assemblée, après un an de transformation, de croissance et de nouvelle vie. J’étais enthousiaste et j’ai eu la sensation d’être accueillie par une grande famille…  Personnellement, cette Assemblée m’a confirmé que Dieu m’aime telle que je suis et il me demande de partager le charisme de guérison. Je sens que je dois me laisser transformer, donc je dois « embrasser » les changements, parce qu’ils représentent une nouvelle vie. Je suis rentrée chez moi avec un nouvel élan, prête à laisser la chenille pour m’envoler comme un papillon, convaincue que le monde peut m’offrir d’extraordinaires opportunités à saisir pour m’Aimer, Aimer et être Aimée.

Avec joie et gratitude pour les transformations vécues par la Congrégation pendant les 70 ans de vie en Italie et pour celles que nous sommes appelés à connaître aujourd’hui telles que des opportunités de guérison, nous continuerons à nous engager dans la mission de Mère Françoise avec «courage et confiance», en étant les Apôtres du Christ Crucifié et Ressuscité !

Publié : 14/06/2017