Vous êtes ici:

stile carismaticoLe poète Blake a dit de : “voir le monde dans un grain de sable et le ciel dans une fleur sauvage…” Voila ce que signifie de voir le miracle en eux. Nous sommes entourés par des miracles pendant toute la journée et tous les jours. Cependant, nous remarquons rarement ces miracles. En fait, plus le miracle est grand, moins il y a de possibilités que nous le discernions.  
Et parmi les miracles les plus grands, il y a le miracle absolument impressionnant de la création : une chute d’eau, un coucher de soleil, le sourire d’un vieil ami. Voilà des miracles ! Et la même chose se passe avec les miracles de la guérison – à partir du genou écorché d’un enfant jusqu’au coeur brisé d’une prostituée… ou au miracle d’une famille réunie. Le miracle absolument superbe d’un être humain imparfait qui cherche à rejoindre un autre être humain : “Car j’ai eu faim et vous m’avez donné à manger, j’ai eu soif et vous m’avez donné à boire ; j’étais prisonnier et vous êtes venus me voir…” Et nous sommes entourés de miracles même au milieu de la guerre, de la famine et de la misère.


    En célébrant les miracles de tous les jours, nous pouvons choisir de créer. Nous ne faisons pas ces choses parce que nous sommes des anges ou parce que nous n’avons jamais été blessés et certainement pas parce que nous sommes naïfs. Nous faisons ces choses parce que nous croyons dans le rêve de Dieu. Dans les Évangiles, Jésus a souvent attaché le pardon à la guérison et la guérison au pardon. Bien qu’il n’y ait pas de formule magique pour guérir, une chose est certaine : nous ne pouvons pas guérir sans pardonner – pardonner nous-mêmesstilecarismatico1 (car généralement nous avons blessé nous-mêmes beaucoup plus de ce que quelqu’un d’autre aurait pu faire) et les autres. Et, bien sûr, nous devons demander pardon et, en ce faisant, nous commençons à guérir.


  En effet, guérir n’est pas le point final, mais plutôt un processus continu. Donc, par ce fait même c’est du pardon. Et cela nécessite un effort quotidien et de la prière quotidienne. Et nous avons aussi besoin de la grâce inconditionnelle de Dieu chaque jour. Et alors c’est la vie elle-même qui devient une joie et un miracle “… sur terre comme aux cieux !”


    L’héritage qui nous a laissé Françoise peut être trouvé dans ces simples mots : “Qu’est-ce que nous devrions donner? Nous devrions particulièrement donner de la gentillesse, même quand cela est difficile, parce que c’est cela la vraie grandeur…” et “c’est seulement dans le pardon que l’on commence à connaître la vraie bonté et la vraie grandeur d’un coeur.” On trouve aussi son héritage dans notre Charisme : “guérir les blessures de Jésus…” tous les jours, pendant que nous les voyons les uns dans les autres. Et donc nous devenons des instruments de guérison en créant des miracles quotidiens.

L Days 00Les Journées du patrimoine pour les employés de la Zone États-Unis ont été inaugurées la première semaine d'octobre 2015, avec le thème : « Journées du patrimoine : célébrer les 170 ans de notre mission. » Parmi les activités...

fili00Au cours des derniers mois, certaines Sœurs ont pu partager la vie de notre mission aux Philippines. Nous leur avons demandé de nous raconter quelque chose de cette belle aventure…

k 00Il y a deux ans, j’ai commencé à prier chaque jour: “Me voici, Seigneur.” Je savais qu’il était nécessaire de continuer le ministère aux Philippines pour les enfants abandonnés et les familles vivant dans la rue qui viennent tous les jours chez les Sœurs pour...

f00L'expérience aux Philippines de l'été dernier a encore des échos dans ma vie de tous les jours. J'ai passé plus ou moins deux mois avec Sœur Cristina et Sœur Armi à Dumaguete City.Je suis arrivée dans la saison des pluies, mais...

semi 00Nous vivons dans un monde qui nous accable, nous les chrétiens, de grands défis, en nous imposant de venir en aide aux autres pour partager notre expérience de rencontre avec Jésus et, dans bien des cas , «aimer ceux qui ne sont pas aimés » par les ...

pellegrinaggio mQuitte ton pays, ta parenté et la maison de ton père, pour le pays que je t'indiquerai (Gn 12, 1), voilà le thème qui a été proposé aux plus de 100 000 pèlerins venus pour vénérer les saintes reliques qui sont conservées dans la cathédrale...

june 00En l'espace de huit jours, j’ai reçu trois mots pour mon parcours de cette année. Lors de la liturgie de la veille du Nouvel An à Pinecroft, le père Pat a présenté une réflexion sur Marie et sur son attitude de «méditation», en ...

 

essere mLa Zone Italie a vécu une étape importante de la formation permanente à deux moments différents, du 4 au 5 mai se sont rencontrées les communautés de Rome et de Messine et du 24 au 25 mai ce fut le tour de celles...

a usa 00Comme les disciples qui, ayant rencontré le Christ ressuscité, furent invités à maintes reprises à sortir de leur zone de confort, les Sœurs et les Associé(e)s de la Zone États-Unis ont été encouragés, lors de leur Assemblée 2015, à abandonner ...

fi“Ce n’est pas toujours facile ; nous ne voyons pas toujours les fruits de ce que nous faisons. Cependant, nous sommes certains que Dieu est avec nous et qu’il réalise son travail selon ses plans remplis d’un amour infini.

ci 00La vie est une série d’expériences, que les caprices du hasard ou nos propres choix cousent l’une à l’autre dans un patchwork.  Pour nous, la foi, c’est le fil avec lequel on coud – toutes les pièces de notre patchwork sont reliées par ce fil durable...

beth Rindler preview Depuis Vatican II, j'ai cherché à habiter dans des quartiers où il y a plus de chances de trouver des gens pauvres que des gens riches… C’est pour cette raison que...