Ce que tu as reçu en tant que don, donnez-le à ton tour

11aSr. Maria and Cristina
12aSr. Cristina and friends fan the flame

Les nombreuses réalités quotidiennes ne nous aident pas toujours à garder vives et présentes les réalités les plus belles et les plus significatives de notre vie personnelle ou Congrégationnelle comme la belle expérience de notre “Healing Conférence” de juin 2011.

Parmi les nombreux messages qui sont restés gravés dans l'âme et dans la vie concrètement vécue au service de la communauté et des derniers de ce monde – que chaque jour le Seigneur dans Sa bonté infinie met sur mon chemin – j’aimerais en souligner deux en particulier. Ces messages nous ont accompagnés et encouragés et dans certains moments difficiles ils nous ont même enhardis en donnant un sens à l'action à accomplir.

Au premier paragraphe de son discours introductif, où elle parle du fait d'être des “instruments de guérison,” à un moment donné, Soeur Tiziana Merletti dit : Nous savons déjà ce que nous devons faire : notre ‘ego’ doit diminuer et la voix de Dieu doit devenir plus forte parmi nousencore une fois, engageons-nous avant tout en acceptant notre réalité d'être des ‘guérisseurs blessés’”.

Le Père Anthony Gittins, CSSp, vers la fin de son intervention, là où il parle du franchissement des barrières, à un moment donné il dit ceci : Aujourd'hui votre défi est celui de faire renaître Jésus partout où votre ministère de guérison vous amène. Cela demande de l’imagination, de l’espoir et une fidélité ardente “.Je me souviens très bien du moment où le Père Anthony a fini de prononcer ces mots. Ils ont tout de suite allumé une flamme à l’intérieur de moi comme ceux de Soeur Tiziana. Alors, je me suis dit : Cristina, tu peux repartir tout de suite, car si tu intègres et tu vis cela, tu as déjà tout fait.

  13aListening to the little ones Incarnating the Message of Love...
Il existe un adage plus ou moins ancien qui dit ceci : la langue bat là où la dent fait mal. Cet adage fait référence à la vie physique ou en sens métaphorique à la vie d'une personne ou d'un groupe. Il peut aussi faire référence au chemin spirituel personnel ou communautaire. Toutefois, il me semblait d’avoir compris que ces messages qui résonnaient si profondément dans mon âme me demandaient une attention particulière et par conséquent une incarnation plus concrète dans la vie de chaque jour.

En effet, le message de Soeur Tiziana notre ego doit diminuer pour mieux écouter la voix de Dieu parmi nous est redevenu un programme de vie. Se taire, et non seulement avec la bouche, mais faire taire mes idées et ma manière d'être ou de faire pour créer en moi le vide nécessaire pour accueillir la voix de Dieu. Mais qui a entendu Dieu parler ? Où, quand, à travers qui ou à travers quoi Dieu me parle-t-il

Voilà le premier grand défi : croire totalement qu'Il aime me parler dans le silence. Seulement quand je suis vidée de mon ego, peut-être quand je suis distraite ou écoeurée, quand je suis blessée par mes erreurs ou par les erreurs d'autrui il me parle.

 

  • Dieu fait entendre sa voix comme il a fait avec Saint François, lequel a ouvert le Saint Évangile pour trois fois.

 

  • Il me parle dans la soeur qui reste à côté de moi et qui voit ou perçoit les réalités d’une manière différente.
  • Il me parle à travers les nombreux visages des gens souffrants ou joyeux, pauvres ou riches, petits ou grands que je rencontre chaque jour sur mon chemin. Sans le savoir, ils ne me demandent rien d’autre que de faire naître et renaître Jésus en eux.
  • Certainement, nous savons que le haut-parleur de Dieu par excellence c'est la création, une création blessée et sous plusieurs aspects agonisante qui semble attendre mes soins, nos soins. Faire taire mon ego c’est facile à dire, mais beaucoup plus difficile à réaliser.

14aThe immense power of God in nature A Daily Conversion

Après la Conférence, je me suis posé à plusieurs reprises cette question : est-ce que je réussis à faire taire mon ego pour laisser parler Dieu ? “La langue bat où la dent fait mal,” si cette pensée me revient souvent, je comprends que j'ai vraiment besoin de conversion en ce sens.

Faire mourir mon ego, écouter Dieu parmi nous, faire renaître Jésus entre nous et avec tous dans l'Église et dans nos ministères, tout cela est et sera ma vie et notre voie comme SFP.
De nombreuses petites expériences constellent ma journée en tant qu’écoute.
Qu’est-ce que signifie l’écoute ? Faire le vide en moi, pour laisser que Dieu aime cette personne à travers moi sans la juger.

Il y a quelques jours, j'ai eu occasion d'écouter une personne très souffrante et très déprimée, et lorsque je lui ai demandé pourquoi elle était si triste, elle m’a raconté une longue histoire de souffrances et d’abus de tout genre. J'ai senti toute mon impuissance et ma pauvreté, mais j’ai aussi senti la puissante présence de Jésus à qui je répétais sans cesse : seulement toi, tu peux la guérir. Et il n'a pas tardé à commencer en elle, un vrai processus de guérison morale, spirituelle et physique.

 

 

Sr. Cristina di Nocco, sfp

6 banner donazioni fr

1 banner celebrando fr

banner foto MF fr

3 banner preghiera fr

2 banner p biblico fr

Newsletter

fundation bottom fr