La création de Saint Bonaventure

Bonaventure de Bagnoreggio est certainement le plus célèbre étudiant d’Alexandre de Hales et il a fait siens beaucoup de ses enseignements.

Le point de départ de sa théologie de la création c'est sa notion de Dieu. Bonaventure réfléchit sur Dieu en tant que Trinité. Le Père aime le Fils et le Fils aime le Père, et c’est cet amour entre le Père et le Fils qui constitue le Saint-Esprit. Cet amour en Dieu entre le Père et le Fils dans le Saint-Esprit est selon Bonaventure si grand et si fructueux que Dieu souhaite en faire don aux autres. Donc, la création est le résultat de cette “abondance” de l'amour de Dieu.

San BonaventuraSan BonaventuraCependant, vu que l'amour de Dieu est concret et non général, Dieu conçoit chaque créature individuellement dans son Fils, Sa Parole. Ces créatures qui sont conçues par le Père dans Son Fils, Sa Parole, seront ensuite créées à travers l’amour dans le pouvoir du Saint-Esprit. Donc, chaque créature est à la fois une expression réelle et une pensée de l'amour de Dieu. Par conséquent, toutes les créatures révèlent la Parole de Dieu, le Fils, et l'amour de Dieu. Ainsi, Bonaventure parle aussi du premier livre que Dieu a écrit dans la création. Donc la création, provenant de l’amour, est une image de la Parole de Dieu et en conséquence un livre qui parle de Dieu et de Son amour.

Maintenant, l'humanité est la créature qui a reçu la grâce de lire ce livre de Dieu et donc de trouver Dieu. C’est pour cela que l'humanité est destinée à rencontrer toutes les créatures avec un respect particulier. Malheureusement, l’humanité, par notre propre faute et notre état de péché a perdu cette capacité de lire le livre de la création. Donc, non seulement notre rapport avec Dieu, mais aussi celui avec toutes les créatures est sévèrement troublé.


Encore une fois, Bonaventure voit une voie de sortie dans une initiative de Dieu, dont la Parole, Son Fils, s’incarne dans le monde dans le sens le plus vrai du mot. La Parole de Dieu devient chair pour libérer l’humanité et la création du dilemme du péché et rendre parfaite toute la création. Dieu grâce à Son Fils devient chair : la matière de la création. Dieu s’unit ainsi avec la chair et la matière de toutes les créatures.

Gesù nel grembo di MariaGesù nel grembo di Maria

Ici, nous devons très clairement comprendre que pour Bonaventure il ne s’agit pas simplement de l'incarnation du Fils de Dieu pour racheter l'humanité.

Ce qui est plutôt en jeu ici c’est Son incarnation pour conduire toute la création à la plénitude de vie.

Maintenant, le deuxième livre est écrit par la vie et la mort de Jésus Christ. Si l'humanité lit et respecte ce deuxième livre, elle sera capable de lire le premier livre de la création, et le rapport entre l’humanité, Dieu et toutes les créatures sera renouvelé. Au moyen du premier et du deuxième livre, l'humanité établit un rapport particulier avec toutes les créatures qui l’aident à trouver Dieu.

Cela, cependant, ne met pas encore terme à théologie de la création de Bonaventure.

Pour Bonaventure, Jésus-Christ ressuscité reste présent d’une façon mystérieuse dans l'histoire du monde, dans la création et dans le cosmos. Donc, ce monde et ce cosmos ne sont pas impies. On pourrait dire plutôt que Dieu, par Sa Parole, Son Fils Ressuscité, reste présent dans tout l'univers. À ce point-ci, nous pouvons déjà parler d'une idée théologique du Christ cosmique. Donc, tout le cosmos est sanctifié et appelé à former une communauté avec Dieu. Ainsi, c'est l’humanité qui a maintenant une responsabilité particulière vis-à-vis de toutes les créatures et de tout le cosmos. L'humanité est la tête de la création parce qu’en ayant été renouvelée par Jésus Christ elle capable de trouver et d’aimer Dieu au moyen de toute la création.

 

PaesaggioPaesaggio

Comme François, la tradition franciscaine qui l’a suivi établit que le rapport humain avec la nature et toutes les créatures est relié à l’amour. Par la création, bien sûr, même par chaque créature, nous, les êtres humains, nous sommes appelés à aimer. La création est une invocation à l'amour de l’humanité par lequel nous répondons à l'amour de Dieu qui est révélé dans la création. En même temps, nous, les êtres humains, nous sommes appelés par cet amour à former une grande communauté avec toutes les créatures et avec Dieu. La création est l'expression de cette grande communauté à laquelle nous tous appartenons.

Simultanément, la création est pour nous un message, une communication. La création a quelque chose à nous raconter et à nous dire. Nous, les êtres humains, nous devrions écouter la création parce qu’elle nous permettra d'apprendre quelque chose sur notre vie et sur la signification de la vie en général. En même temps, la création est un lieu où Dieu est présent, où le Christ, qui s’est incarné dans le monde et dans le cosmos, est présent. Dieu est non seulement transcendant, Dieu est aussi très proche. C'est par la présence de Dieu que cette création accroit sa beauté et qu’elle est une oeuvre d'art.

P. Johannes B. Freyer, OFM

6 banner donazioni fr

1 banner celebrando fr

banner foto MF fr

3 banner preghiera fr

2 banner p biblico fr

Newsletter

fundation bottom fr